Enregistrement effectué ! La mise à jour du texte a été réalisé avec succès en base de données.

Spin a cavallu

Spin a cavallu

Spin a cavallu

Dos-d'ânes, arche unique et tablier étroit caractèrisent les point gênois. Ce terme regroupe toutes les réalisations du XIIème au XVIIIème siècle. Mais c'est surtout au XVème siècle que, pour relancer l'économie insulaire et favoriser les échanges, l'administration gênoise jeta nombre de points entre les communautés jusqu'alors isolées.

En empruntant la route de Propriano à Sainte-Lucie, on passe à côté du pont de Spina Cavallu (dos d'âne) sur le fleuve du Rizzanese. Il fut édifié au XIIIème siècle, remanié au XVème, époque de son dallage actuel. Celui-ci n'a connu que des réparations minimes.

Ses butées sont assises sur des massifs rocheux immergés et 4 becs de granit défendent ses piles.
La hauteur est voisine de 8 mètres et son ouverture de 14 mètres. La qualité de sa construction lui a permis de résister à de nombreuses crues.

Le pont est classé aux monuments historiques depuis 1976.

Accès

En quittant Sartène, empruntez la D69 pour aller voir le pont de Spina Cavallu classé monument historique en 1992.
Ce pont gênois construit en arc au XIIIe siècle emjambe le Rizzanese à Arbellara. C'est l'un des plus célèbres ponts de Corse.

Il mesure 64 m de long, 2,60 m de large et s'élève à 8 mètres au-dessus de l'eau. Il a été restauré en 1995 aprés une crue et constitue une halte bucolique. Son nom "A spin'a cavallu" signifie littéralement "en forme de dos de cheval".
C'est un pont pisan typique.